Kanashibari Ju On Cover

Kanashibari

Posté le 11 octobre 2019 par Shuta

おはよー皆さん!Ohayou Minna !
Avez vous déjà été atteint de la paralysie du sommeil ? Il existe plusieurs explications à ce phénomène, seulement, au Japon, il expliquent la paralysie du sommeil par un esprit vengeur appelé plus communément Kanashibari.

Kanashibari de Matthe Meyer

Kanashibari de Matthe Meyer

Qu’est ce que le Kanashibari ?

Kanashibari金縛り composé de Kana 金 et Shibari 縛り désignent respectivement Métal et Lien. On traduira alors ces mots : Maintenu par une étreinte de fer. Ainsi, on associera ce terme au fantôme du sommeil.

C’est un trouble du sommeil qui apparait principalement lorsque la personne est consciente, réveillée, mais elle reste dans un état de sommeil paradoxal, c’est à dire que la personne est incapable de bouger ou même de parler. Cette immobilité est souvent accompagnée d’hallucinations auditives ou même visuelles comme si il y avait des esprits, monstres, voir même la mort en personne. La victime à tendance à en devenir paranoïaque.

Histoires et légendes

Au Japon, nous connaissons tous la religion Shintoïste, dans laquelle on a tendance à croire que derrière toute chose se cache un esprit. C’est pour cela que derrière toutes ces choses inexplicables. Les japonais font très souvent référence aux Youkai, et le Kanashibari ne fait pas exception à la règle. Le phénomène a prit tellement d’ampleur au Japon qu’il s’est retrouvé personnifié. On dit même que lorsque le Kanashibari se produit, certains diront que c’est un démon (鬼 – Oni) qui s’est invité dans le rêve du dormeur.

Kanashibari Ju On: The Grudge1

Ju On: The Grudge

Dans la culture occidentale, on aura tendance à représenter la paralysie du sommeil par une forme humanoïde masculine qui semble être malveillante. On notera une différence au Japon qui représentera ce phénomène par l’esprit d’une vieille femme avec un visage effrayant qui marcherait sur la pointe des pieds ou bien flotterait. Cette légende urbaine a commencé à prendre de l’ampleur, surtout dans les années 90 parmi d’autres légendes urbaines qui se sont propagées à ce moment. Certains cas rapportent le fantôme (幽霊 – Yuurei) d’une jeune femme avec de longs cheveux noirs.

Culture populaire et références

On retrouvera le Kanashibari dans quelques films notamment le réputé Ju-On: The Grudge ou encore quelques références dans des anime, notamment des techniques dans Dragon Ball, Naruto ou encore une petite référence dans Gintama. Voici quelques images pour illustrer :

Kanashibari Ju On: The Grudge2

Ju On: The Grudge

On peut voir ici le personnage principal, Rika, hantée par les fantômes de Kayako et Toshio.

Kanashibari Gurudo de Dragon Ball

Gurudo de Dragon Ball

Gurudo a une capacité assez spéciale, il est capable de bloquer des personnes avec une technique de Kanashibari.

Kanashibari Gintama

Gintoki de Gintama

Ici, Gintoki est victime de Kanashibari. C’est surtout utilisé à but humoristique.

J’espère que cet article vous aura plu ! Nous nous revoyons bientôt pour un nouvel article !

A bientôt ! またね!

Tags :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité