Origami

Posté le 19 juin 2020 par Klodya

On en trouve de toutes les formes et de toutes les couleurs; véritable outil pédagogique pour les jeunes, vraie passion pour les plus grands, l’origami fascine depuis des millénaires

Histoire

折り紙 signifie « plier du papier » mais c’est bien plus complexe que ça.

 

Au VIe siècle, les moines bouddhistes firent découvrir les premiers papiers aux Japonais, provenant de Chine. C’est à cette époque que l’origami fit son apparition mais seulement utilisé lors de cérémonies religieuses (le papier étant rare et cher).

 

1000 ans plus tard, au XVIIe siècle, l’origami était utilisé sous forme de papillons pour les mariages et les samouraïs s’échangeaient des porte-bonheurs  en origami.  Il avait une place importante dans la société et les légendes fleurissaient. Il paraît qu’Abe no Seimei (puissant shaman) faisait des oiseaux en origami qui se transformaient en véritables oiseaux par la suite.

 

De nos jours, l’origami est mondialement connu. De grandes sociétés d’origami prospèrent en Angleterre et aux USA tandis que le 1er groupe social d’origami a été fondé en Espagne dans les années 1940.

Source : Origami.guide

 

L’origami, outil d’apprentissage

Auguste-Guillaume-Frédéric Froebel un éducateur allemand qui créa les jardins d’enfants en 1837, était un grand fan des origamis. Selon lui, la reliure, le tissage, le pliage et le découpage du papier étaient des outils pédagogiques très précieux au développement des enfants.

Source : Origamiheaven.com

 

Des mathématiques aux plus grandes avancées technologiques

De grands scientifiques se sont penchés sur la question des pliages des origamis : pliabilité d’un modèle de papier sans l’endommager et utilisation des origamis pour résoudre des équations mathématiques. De même, l’étude des origamis a permis d’étudier les techniques de déploiement de l’airbag dans les voitures.

Source : Tarquingroup.com

 

Le papier origami

Les pliages sont complexes mais en plus, il faut utiliser le papier adéquat pour chaque création ! Ainsi, pour réaliser le plus célèbre des origamis, la grue, une feuille de poids normale (70 à 90g / m2) est suffisante. Mais dès lors que le pliage devient plus complexe, il convient d’utiliser des papiers spéciaux comme l’acaba, le kozo ou le gampi (pour réaliser des pliages d’insectes par exemple).

Source : Photo-origami.fr

 

Types

Plus qu’un objet décoratif, l’origami peut aussi bouger. On appelle cela l’origami d’action. Créer une grenouille en origami et la faire sauter en appuyant sur son dos ou encore faire d’un simple origami, un superbe hand spinner, tout est possible !

 

Pour créer des animaux ultra réalistes, on humidifie un papier spécial. Ainsi, on peut avoir des courbes au lieu de plis droits.

Source : Static.vecteezy.com

 

Avant l’ouverture du Japon, les Japonais avaient l’habitude d’utiliser des découpes pour les besoins de certains modèles. Cependant, dans les années 1860, lors de la restauration de Meiji, influencés par les Occidentaux, les découpes furent abandonnées. Un siècle plus tard, ces découpes appelées Kirigami  ont fait leur grand retour mais sont moins appréciées.

Source : Ecofolio.fr

 

Il existe plusieurs autres types d’origamis que les passionnés peuvent explorer.

 

Créer des origamis requiert de l’expérience et surtout beaucoup de patience.

Êtes –vous prêts à vous lancer dans l’aventure ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité