Beautiful Bones

Posté le 19 mai 2019 par Saya
Synopsis

Beautiful Bones est adapté du roman Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru de Shiori Ōta et Tetsuo.

L’histoire se déroule autour de Shotaro Tatewaki, un lycéen banal dont la vie est tout ce qu’il y a de plus ordinaire jusqu’au jour où il fait la connaissance de Sakurako Kujô, une belle femme riche spécialisée dans l’analyse de squelette humain et animal. Plus que son métier, c’est une véritable passion pour elle, telle que la jeune femme conserve les squelettes de ses animaux après leur mort.
Contre toute attente, cette jeune femme casanière va rapidement se lier à Shotaro et l’entraîner dans ses recherches qui aboutissent, souvent, sur la découverte d’un corps humain.

Nom complet :
櫻子さんの足下には死体が埋まっている
Genres :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2015
Épisodes :
12
Réalisateur :
Kato Makoto
Scénariste :
Ikami Takayo, Yoshioka Takao
Compositeur :
Ikami Takayo
Studio :
TROYCA
Classification :
16 ans et +
Seiyuu : Ito Shizuka

Sakurako est une femme mystérieuse passionnée par l’étude des os. Elle peut passer des heures à recomposer un squelette. Elle a également tendance à vouloir garder les os pour les étudier lorsqu’elle tombe sur une scène de crime. Shôtarô l’a surveille souvent à cause de cela.
C’est une femme issue d’une famille aisée. Elle vit dans une grande demeure en compagnie d’Ume Sawa, une vieille femme qui a toujours été au service de sa famille et qui s’occupe de l’intendance de la propriété.

Seiyuu : Enoki Junya

Shôtarô Tatewaki est un lycéen plutôt intelligent et gentil, voire presque naïf, qui vit avec sa mère.
Depuis sa rencontre avec Sakurako, il est comme attiré par elle, de plus il se rend bien compte que l’attitude de Sakurako envers lui est assez curieuse. Il la suit dans ses diverses enquêtes, l’aidant mais la plupart du temps, la surveillant afin qu’elle n’emporte pas des os d’une scène de crime chez elle.

Seiyuu : Isobe Masako

Ume est l’intendante de la demeure où vit Sakurako. Elle a également été la nourrice de la jeune femme lorsqu’elle était plus jeune.
C’est une personne adorable! Gentille et serviable, chaleureuse, un peu dans le cliché de la grand mère parfaite. Mais c’est aussi une sacrée maligne! Ayant découvert le point faible de Shôtarô, elle en profite pour le manipuler gentiment…

Seiyuu : Imamura Ayaka

Yuriko Kôgami est une lycéenne qui fréquente le même établissement que Shôtarô. Ils ont le même âge mais ne sont pas dans la même classe, ni dans le même club. Malgré tout, ils sont bons amis.
Elle interviendra dans deux des affaires d’enquêtes.

Le manga porte le nom romanjisé: Sakurako-san no Ashimoto ni wa Shitai ga Umatteiru, vous pouvez aussi trouver l’anime avec ce nom.
C’est une adaptation de l’anime, il existe qu’un seul volume, publié seulement au Japon. Son mangaka est Mizuguchi To. 

 

Pas de Saison 2 annoncée.

Opening: 

=> Titre: Dear answer
=> Interprète: TRUE
=> Paroles: TRUE
=> Compositeur: Nakayama Masato
=> Arrangements: Nakayama Masato

Ending: 

=> Titre: Uchiyoserareta Boukyaku no Zankyou ni
=> Interprète / Paroles / Compositeurs / Arrangements: TECHNOBOYS PULCRAFT GREEN-FUND


=> Épisode: 10 x 46 min
=> Saison : Printemps 2017
=> Acteurs:
Mizuki Alisa dans le rôle de Kujo Sakurako
Fujigaya Taisuke dans le role de Tatewaki Shotaro

Le Light Novel est l’origine de l’adaptation.

=> Auteur: Ota Shiori
=>
Dessinateur: Tetsuo
=> Éditeur VO: Kadokawa Shoten
11 volumes parus au Japon, aucun en France.

 

C’est un anime que j’aime bien! L’accroche est direct, dès le premier épisode, on est propulsé dans leurs enquêtes. Les personnages sont bien développés, bien que beaucoup de choses nous sont cachés. Notamment le personnage de Sakurako qui est une intrigue à elle toute seule, on connait certains de ses sentiments, nous sommes au courant d’une partie de son histoire mais nous ignorons le fond de tout cela.
Et quel est leur lien? Sakurako semble connaitre Shôtarô depuis toujours, mais elle ne le mentionne pas et lui ne semble pas en avoir de souvenir… Beaucoup de questions !
L’animation est fluide, un petit plaisir pour les yeux sur certaines scènes.
Le système d’enquêtes pourrait sembler répétitif mais il n’en est rien! La raison est tout simplement qu’aucunes ne se ressemblent.

L’anime est en plus éducatif, sur les différents os mais aussi psychologiquement.

 

16 / 20
Tags :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité