Boogiepop wa Warawanai (2019)

Posté le 6 juillet 2020 par Saya
Synopsis

Il existe une légende urbaine selon laquelle il y aurait un shinigami qui peut libérer les gens de la souffrance qu’ils peuvent ressentir. Cet “Ange de la Mort” a un nom : Boogiepop. Et les légendes sont vraies. Boogiepop est réel.

Nous commençons l’anime par d’étranges disparitions de jeunes filles provenant d’une école réputée au Japon. Quelles sont les raisons de ce phénomène? Nagi Kirima, une élève de l’académie sent qu’un être malfaisant rôde dans les parages.. Est-ce Boogiepop, l’auteur ? Ou une autre créature bien plus sinistre et instable…?

Nom complet :
ブギーポップは笑わない (2019)
Genres :
Thèmes :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2019
Épisodes :
18
Durée :
23 min.
Réalisateur :
Natsume Shingo
Scénariste :
Suzuki Tomohiro
Compositeur :
Agraph
Character Designer :
Sawada Hidehiko
Studio :
Madhouse
Classification :
16 ans et +
Seiyuu : Yuki Aoi

Boogiepop est un Shinigami, un dieu de la mort qui apparaît lorsque des anomalies perturbent l’équilibre du monde. Il loge dans le corps d’une jeune fille du nom de Tôka Miyashita pour effectuer ses différentes taches. Celle-ci ne se rappelle absolument pas des événements se produisant pendant les activités du shinigami. Sa présence dans ce corps est dû apparemment à une personnalité multiple de la part de Toka.

 

Seiyuu : Onishi Saori

Nagi Kirima est une fille souffrant du complexe du Messie, c’est-à-dire qu’elle est une personne voulant toujours sauver la situation, quelle qu’elle soit. C’est une véritable justicière, enquêtant et résolvant parfois des crimes souvent par la violence. Elle croise souvent la route de Boogiepop.

Seiyuu : Yuki Aoi

Tôka Miyashita est une étudiante de l’académie Shinyo. Toujours de bonne humeur et gentille. On ne la connait pas beaucoup, nous voyons plus souvent la personnalité de Boogiepop à sa place.

Elle est consciente de la présence de cette deuxième personnalité mais ne la connait pas.

=> Scénariste : Kadono Kouhei

=> Dessinateur : Ogata Kouji

=> Nb volumes VO : 2 (Terminé)

=> Âge conseillé : 16 ans et +

Sorti en 1999

Il existe une autre version animé sur Boogiepop.

=> Épisodes : 12 x 24 min

=> Saison : Hiver 2000

=> Studio d’animation : Madhouse

 

Pour celui que je présente:

Opening:

 

=> Titre: shadowgraph

=> Interprète:  MYTH & ROID (Isekai Cheat Magician, Overlord II & III, Re:zero, Youjo Senki…)

=> Paroles: MYTH & ROID

=> Compositeur: MYTH & ROID

=> Arrangements: MYTH & ROID


 

Ending:

 

=> Titre: Whiteout

=> Interprète: Azuna Riko (Yagate Kimi ni Naru, Kanata no Astra)

=> Paroles: Bonjour Suzuki (3-gatsu no Lion, Uchuu Patrol Luluco, Mahoujin Guru Guru, Yagate Kimi ni Naru…)

=> Compositeur: Bonjour Suzuki

=> Arrangements: Suzuki “Daichi” Hideyuki (Gundam Build Divers, black clover, Nobunagun, Naruto Shippuden…)


 

 

Les LN sont à l’origine des adaptations anime & manga

Il existe 21 tomes de différentes histoires sur Boogiepop en format LN. Même auteur pour chacun !

=> Scénariste : Kadono Kouhei

=>Illustrateur : Ogata Kouji

 

Cela faisait un petit moment que je n’avait pas trouvé un anime d’action qui me stimule autant ! J’ai adoré suivre les différents arc de cet anime.
Il faut rester concentré, les arcs n’étant pas dans un ordre chronologique, on peut s’y perdre. Mais j’aime beaucoup ce système, où nous visualisons différentes histoires mais qui sont en fait reliées. Avoir l’image de rouages qui s’emboitent parfaitement en tête, j’adore !

Les personnages sont intéressants, dommage de ne pas mieux connaitre la personnalité originale de Boogiepop mais en soit ce n’est pas gênant. J’apprécie le fait qu’il y est de nouveaux “méchants” à chaque arc, cela diversifie et intensifie l’anime.

Les musiques OST, très bien gérée, Opening et Ending très bon aussi.

16 / 20
Tags :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité