Bungou to Alchemist ~Shinpan no Haguruma~

Posté le 10 novembre 2020 par Saya
Synopsis

Les auteurs nous ont légué de grandes œuvres. Ces histoires constituent la Littérature, un patrimoine culturel mondial. Malheureusement, des sortes d’ombres surnommées “impuretés” interviennent dans ses récits et en change le cours de sorte à ce que le livre disparaisse complètement de la planète. Lorsqu’un livre est “contaminé”, l’auteur est embarqué dans son propre récit sans aucun souvenir de sa véritable identité.

Intervient dans ses contaminations d’autres auteurs pour faire en sorte que l’histoire redevienne ce qu’elle est à l’origine. C’est donc un combat des grands auteurs de la littérature japonaise afin de sauvegarder ce patrimoine pour lequel ils y ont dédiés leur vie.

Nom complet :
文豪とアルケミスト / 文豪とアルケミスト ~審判ノ歯車~
Genres :
Thèmes :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2020
Épisodes :
13
Durée :
24 min.
Réalisateur :
Watanabe Odahiro
Scénariste :
Kumagai Jun
Compositeur :
Sakamoto Hideki
Character Designer :
Nakajima Atsuko
Studio :
OLM
Classification :
10 ans et +
Seiyuu : Suwabe Junichi

Ryuunosuke Akutagawa semble être un des auteurs les plus respectés dans le monde de la littérature. Il est calme et posé. Mystérieux, il semble amnésique de sa vie passée.

Seiyuu : Nakamura Yuuichi

Dazai Osamu est un des personnages récurrents de la série. Marginal de la société, il joue souvent au clown afin de se sentir intégré. Il adore énormément l’écrivain Ryuunosuke Akutagawa.

Seiyuu : Onosaka Masaya

On ne sait pas grand chose de Sakunosuke Oda mis à part que c’est un ami proche de Dazai et Ango.
Il est volontaire et courageux.

Seiyuu : Sugita Tomokazu

Ango Sakaguchi fait également parti de la bande à Dazai. Il semble vouer une passion à la déchéance humaine.

Seiyuu : Tachibana Shinnosuke

Touson Shimazaki est un poète. Il est calme et discret, ce qui le rend assez effacé. Mais il est réfléchi et observateur. Il ne s’entend pas bien avec Ryuunosuke Akutagawa, mais cela semble daté de leur vie antérieure.

Seiyuu : Kakihara Tetsuya

Chuuya Nakahara est espiègle et moqueur. Mais c’est également un bon ami, prêt à en découdre pour sauver une personne qu’il apprécie.

Seiyuu : Nojima Kenji

Sakutarou Hagiwara est un poète timide et effacé. Il est très proche de Saisei Murou.

Seiyuu : Osaka Ryota

On ne le voit pas beaucoup dans l’anime donc on ne sait pas grand chose sur lui. Il a été invoqué afin de sauver Sakutarou Hagiwara.

Seiyuu : Maeno Tomoaki

Naoya Shiga était proche de Ryuunosuke dans sa vie passée. Il critique sévèrement ses œuvres, mais de façon objective et constructive.

Seiyuu : KENN

Saneatsu Mushanokouji est un peu le typique délégué de classe que l’on trouve dans certains animes. En revanche, il n’écoute jamais quand on lui parle.

Opening:

 

=> Titre: Good・Bye

=> Interprète: UraShimaSakataSen (Urashimasakatasen no Nichijou, Duel Masters, Inazuma eleven…)

=> Paroles: Ishii Jiro

=> Compositeur: Watanabe Sho (Mahou Shoujo Madoka★Magica, Fate Zero, Koyomimonogatari, nisekoi…)

=> Arrangements: Sakamoto Hideki


 

Ending:

 

=> Titre: Yabu no Naka no Synthese 

=> Interprète: Nanjo Yoshino (Atom – The Beginning, Berserk, Tokyo ravens, Grisaia no Rakuen…)

=> Paroles:  Ishii Jiro

=> Compositeur: Fujima Hitoshi (Tsugumomo, Devil’s line, BanG Dream, UtaPri, Tokyo ravens…)

=> Arrangements: Fujima Hitoshi (Kono Danshi, Mahou ga Oshigoto Desu., Hoshizora e Kakaru Hashi…)


Ce qui m’a attiré vers cet anime c’est l’aspect Littérature. Je ne connais que très peu d’auteurs japonais, et les découvrir ainsi que leur œuvres phare étaient divertissant. Évidemment le fait que ce soit des “Ikemen” attire le regard, mais d’un côté je trouve ça dommage. On parle de grande littérature et ce sont tous des beaux jeunes hommes, ça rend les choses encore plus irréalistes.

On a une partie de l’anime non expliquée. Elle revient quasiment à tous les épisodes et on n’est toujours pas tenu au courant. C’est regrettable.

En dehors de ça, c’était sympathique à suivre, mais juste pour le thème Littérature, le reste n’apporte rien de spécial. L’animation me paraissait de plus en plus fluide au fur et à mesure.

11 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité