Irozuku sekai no ashita kara

Posté le 5 avril 2020 par Saya
Synopsis

Été 2078. Hitomi Tsukishiro, 17 ans, est incapable de percevoir les couleurs, ce qui l’a rendue apathique. Elle s’est également refermée sur elle-même.
Bien décidée à l’aider, Kohaku, sa grand-mère, profite d’une nuit de nouvelle lune pour l’envoyer 60 ans dans le passé auprès d’elle. Elle espère ainsi que sa petite fille retrouvera goût à la vie.

Printemps 2018. Hitomi atterrit dans une maison inconnue. Elle tente de retrouver la maison familiale dans sa ville natale du passé. Perdue, elle rencontre un groupe qui l’aide à retrouver son chemin. Et plus tard, elle croise la route d’un jeune garçon qui dessine. En observant le dessin, elle remarque avec stupéfaction qu’elle peut voir les couleurs de celui-ci ! Qui est ce garçon et pourquoi peut-elle voir les couleurs sur ses œuvres ?

Nom complet :
色づく世界の明日から
Genres :
Thèmes :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2018
Épisodes :
13
Durée :
24 min
Réalisateur :
Shinohara Toshiya
Scénariste :
Nakanishi Yasuhiro
Compositeur :
Dewa Yoshiaki
Character Designer :
Akiyama Yuki, Fly (mangaka)
Studio :
P.A. Works
Classification :
10 ans et +
Seiyuu : Ishihara Kaori

Tsukishiro Hitomi est une jeune fille apathique, triste recroquevillée sur elle-même. Le fait de voir le monde en noir et blanc a beaucoup impacté sur son caractère et sa perception de la vie.
La Tsukishiro du passé (donc celle de 2018) va peu à peu retrouver le sourire et le goût de vivre. Son caractère change du tout au tout.
Elle éprouve de nouveaux sentiments, découvre de nouvelles couleurs, se fait des amis.

Elle déteste la magie, pour une raison que l’on ignore.

Seiyuu : Hondo Kaede

Tsukishiro Kohaku est la grand-mère de Hitomi. C’est elle qui l’enverra dans le passé.

En 2018, elle a 17 ans et est en deuxième année de lycée. Elle a provisoirement quitté sa famille pour étudier à l’étranger, mais elle revient dans sa ville natale peu de temps après l’arrivée d’Hitomi.

Elle est toujours de bonne humeur, le sourire aux lèvres. L’arrivée de Hitomi ne va pas l’étonner plus que cela. Et va lui transmettre l’envie encore plus profonde d’étudier la magie afin d’apporter le sourire aux personnes.

Seiyuu : Chiba Shoya

Yuito Aoi est un lycéen de troisième année passionné par le dessin et visant une école d’art. C’est également un ami d’enfance de Shô, qui fréquente le même lycée ainsi que le même club que lui.

Yuito et Hitomi commencent leur rapport de façon spéciale, car Hitomi a été vue s’enfuyant par la fenêtre de son appartement. Mais ils deviennent rapidement amis.

Yuito semble souvent perdu dans ses pensées. Il est plutôt réservé et place de la distance entre lui et les autres.
La venue de Hitomi dans le passé, va le marquer et changer son futur.

Seiyuu : Maeda Seiji

Shô Yamabuki est l’un des membres, ainsi que le président, du club que rejoint Hitomi en 2018.
Il est en dernière année de lycée, comme Yuito qu’il connaît depuis l’époque du collège. Il est d’ailleurs assez proche de ce dernier.

Il est le plus passionné par la photographie de tous les membres du club. Il “travaille” depuis tout petit dans l’atelier de photographie du père d’Asagi, qu’il connaît du coup, depuis l’enfance.

Shô est typiquement l’ami sur lequel on peut compter, le sempai qui donne des conseils.

Seiyuu : Ichinose Kana

Asagi Kazano est un membre du club de photographie du lycée. Elle est en deuxième année et est dans la même classe qu’Hitomi et Kohaku.

Elle est sociable et sympathique, aidant souvent ses amies. Elle adore les animaux, en particulier les lapins et les pingouins; au point où elle s’est spécialisée dans la photographie animale.

Son père tient un atelier de photographie et prête parfois du matériel aux membres du club.

Seiyuu : Toyama Nao

Kurumi Kawai est une lycéenne de troisième année ainsi qu’un membre du club de photographie.

C’est elle qui voit pour la première fois Hitomi, s’échappant de la maison de Aoi. Elle lui viendra en aide lorsque qu’elle la croisera, perdue.

Kurumi est dynamique et se chamaille souvent avec Chigusa.  Elle est très proche d’Asagi.

 

Seiyuu : Murase Ayumu

Chigusa Fukazawa est le plus jeune membre du club de photographie. Énergique et taquin, il lui arrive souvent d’être la cible de Kurumi, qu’il semble prendre un malin plaisir à provoquer. En retour, ses camarades aiment bien le chambrer.

Opening:

 

=> Titre: 17 Sai 

=> Interprète: Haruka to Miyuki

=> Paroles: Haruka to Miyuki

=> Compositeur: Haruka to Miyuki

=> Arrangements: Nomura Yoichiro, Haruka to Miyuki


 

Ending:

 

=> Titre: Mimei no Kimi to Hakumei no Mahou

=> Interprète: Yanagi Nagi (Hakyuu Houshin Engi, Just Because, Kino no Tabi, Jikan no Shihaisha…)

=> Paroles: Yanagi Nagi (Berserk, NORN9, Nagi no Asukara, Black Bullet, Jormungand…)

=> Compositeur: Yanagi Nagi (Rewrite, Amnesia, Naruto Shippuden, Cencoroll, Owari no Seraph...)

=> Arrangements: Hogari Hisaaki (Card captor Sakura, Noir, Zegapain, Ookami to Koushinryou…)


J’ai regardé cet anime d’une traite ! Sachant qu’il s’agissait d’un voyage temporel, la fin ne peut qu’être triste, surtout s’il y a de la romance. Je souhaitais donc tout voir pour n’être triste qu’un soir. Mais au final, je n’ai pas eu besoin de me forcer, j’avais tellement envie de voir où tout cela allait aboutir !

Je trouvais le scénario intéressant, une personne qui ne pouvait pas voir les couleurs car son cœur est malheureux. Je trouve que c’est une belle métaphore d’exprimer ses sentiments par l’absence ou la présence de couleurs.
Les personnages sont super attachants, on est propulsés directement dans le monde, tout est très clair. L’animation est fluide et les couleurs magnifiques. Les OST sont touchants, ils vous feront peut-être versé une petite larme !

16 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité