Kakuriyo no Yadomeshi

Posté le 27 octobre 2020 par Saya
Synopsis

Aoi Tsubaki est une jeune étudiante avec des pouvoirs surnaturels puissants, grâce (ou à cause) d’eux, elle peut voir des Yôkai, et cela depuis toute petite. Elle a pris l’habitude de nourrir certains d’entre eux, qui ont du mal à survivre dans notre monde.

Un jour, elle croise la route d’un puissant Oni, qui la kidnappe pour l’amener dans son propre monde. Il lui dit que son grand-père avait une dette colossale envers lui. Et qu’il avait donner la main de Aoi s’il ne parvenait pas à tout rembourser. Mais notre héroïne refuse de se marier de force et décide de travailler afin de rembourser la dette.
L’Oni accepte, à condition qu’elle trouve un travail ici, dans son auberge.

C’est sans compter que les Ayakashi (démon/yokai) adorent manger les entrailles des humains…

Nom complet :
かくりよの宿飯
Genres :
Thèmes :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2018
Épisodes :
26
Durée :
24 min
Réalisateur :
Okuda Yoshiko
Scénariste :
Yuma Midori
Compositeur :
Iga Takuro
Character Designer :
Satou Youko, Kusanagi Takuhito
Studio :
Gonzo
Classification :
10 ans et +
Seiyuu : Toyama Nao

Aoi Tsubaki est une humaine capable de voir les Ayakashis (des yôkai, démons, créatures surnaturelles) depuis toute petite. Elle fût élevée par son grand-père, qui était doté du même don. Il lui appris alors comment cuisiner pour les Yôkai, afin qu’ils ne la dévorent pas.

Elle est donc une excellente cuisinière, et c’est ce qui la sauvera tout le long de l’histoire. Elle est également têtue, impulsive dans ses décisions, imaginative et simple.

Seiyuu : Konishi Katsuyuki

Ôdanna est le propriétaire de l’auberge Tenjin, située dans le monde des Ayakashis. C’est un Dieu démon extrêmement puissant et respecté. D’autant plus qu’il est également le Hachiyo, c’est-à-dire le dirigeant, du district d’où il habite.
Il souhaite vraiment que Aoi devienne son épouse, les raisons ne sont pas expliquées, mis à part pour payer la dette; mais je suppose que ce n’est qu’un prétexte.

Il a des airs de méchant, mais seulement à l’épisode de son apparition, le reste du temps il est doux comme un agneau. Gentil, attentionné avec un syndrome de chevalier blanc.

Ôdanna n’est pas son vrai nom, cela signifie simplement “maître” (ôdanna-sama)

Seiyuu : Toki Shunichi

Ginji est un kitsune travaillant à l’auberge Tenjin. Il peut prendre différentes apparences. Dans l’anime nous le voyons surtout dans sa forme animale, enfantine ou adulte.

Il reste toujours proche d’Aoi, l’aidant dans ses tâches, ou même sa vie de façon générale. Il est en charge de sa protection, mais notre héroïne courant dans tous les sens et s’attirant toujours des problèmes, ne lui rend pas la tâche facile.

Ginji est un yôkai gentil et attentionné. On ne voit que très peu sa puissance, malheureusement.

Seiyuu : Kakuma Ai

Oryô est une dame de compagnie de l’auberge Tenjin, en bonne voie pour être la future intendante. Il s’agit d’une “Yuki Onna” Une femme des neiges, elle a donc un pouvoir de glace.
Au début, elle est jalouse du lien que Ôdanna-sama possède avec Aoi. mais au fur et à mesure, elle va se lier d’amitié avec la jeune humaine.

Elle a un caractère bien trempé, elle est franche et droite. Parfois sournoise, têtue et violente. Elle est prête à tout pour les personne qu’elle aime. Malgré un caractère difficile, elle peut parfois avoir son petit coté attachant.

Seiyuu : Uchida Yuma

Akatsuki est le réceptionniste de l’auberge Tenjin. C’est un Yôkai arachnoïde assez puissant qui peut prendre forme humaine. Il garde par ailleurs cette apparence quasiment tout le temps. Il peut utiliser ses fils sans se transformer. En revanche il reprend sa forme initiale lorsqu’il est affaibli.

D’un tempérament tête de mule et violent, il fait souvent peur avec ses sourcils froncés et son visage fermé. Il est en réalité blessé intérieurement, ce qui explique son tempérament.

Seiyuu : Inoue Kazuhiko

Tsubaki Shirô est le grand-père que Tsubaki Aoi. Il est mort avant le début de l’histoire mais étant énormément connu dans le monde des Ayakashi, on en entend souvent parler. Et pas vraiment dans un sens positif.

Il était apparemment, impulsif, têtu, aimait les scandales, causer des torts, l’alcool…
Il vivait au jour le jour, comme il le souhaitait et l’entendait.
Lorsque qu’il dû élever Aoi, il arrêta complètement de venir dans le monde des Ayakashi pour s’occuper entièrement de sa petite fille.

Seiyuu : Ootsuka Akio

Matsuba-sama est un Tenguu. D’un tempérament violent et capricieux, il tombe d’un bateau et atterrit à côté de l’auberge de Aoi, qui le soigne et le nourrit. À partir de ce jour, il voue une profonde affection envers notre héroïne.

Seiyuu : Shipman Megan

Chibi est un petit Kappa que Aoi nourrissait lorsqu’elle était encore dans le monde des humains.
Il partira avec elle, un peu plus tard dans les épisodes et deviendra son suivant.

Il est plus comme une sorte de mascotte, a dormir, prendre ses bains et manger des concombres.

Seiyuu : Terashima Takuma

Hatori est le troisième fils de Matsuba-sama. Il intervient à partir de la 2ème partie de l’anime (vers le 13ème épisode).
Il a été banni par son père, et travaille en tant que réceptionniste d’une auberge sur les Terres du Sud ( j’ai oublié son nom, désolée).

Parfois espiègle, il passe son temps à fuir son père. Malgré tout, il est digne de confiance et sera là lorsque Aoi aura besoin d’aide.

Seiyuu : Ishikawa, Kaito

Ranmaru est un Inukami, un Dieu chien. Il est le “maître” de l’auberge des Terre du Sud.
Il est également le “frère” de Ginji, ils ont tous les deux été trouvés ensemble et élevés par la même personne.

Pour diverses raisons, ils se sont séparés et sont en froid. Mais Ranmaru a besoin de Genji pour réaliser parfaitement la “cérémonie” (je ne vous dirai rien dessus :p).

Il est en apparence froid, distant et strict. Il affiche souvent un visage en colère, en vérité c’est un Tsundere.

Le manga est une adaptation de l’anime !

=> Scénariste : Yuma Midori

=> Dessinateur : Ioka Wako

=> Nb volumes VO : 6 (En cours)

Pas de Volume VF

Opening (2):

Opening 1:

=> Titre: Tomoshibi no Manimani
=> Interprète: Toyama Nao (Kami Nomi zo Shiru Sekai, Nisekoi, Tsuki ga Kirei, Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai…)
=> Paroles: ZAI-ON (Conception, Watashi ni Tenshi ga Maiorita!, Kemurikusa...)
=> Compositeur: WEST GROUND (Ramen Daisuki Koizumi-san, Kantai Collection, Fuuka…)
=> Arrangements: ZAI-ON


 

Opening 2:

=> Titre: Utsushiyo no Yume
=> Interprète: nano (J-Pop) (Phi Brain 2, Btooom!!, Hidan no Aria, Mahou Sensou, Conception…)
=> Paroles: nano (J-Pop), ZAI-ON
=> Compositeur: WEST GROUND
=> Arrangements: WEST GROUND

 

Ending (9):

Ending 1:

=> Titre: Color
=> Interprète: Numakura Manami (Akuma no Riddle, Fuuka, Uchi no Maid ga Uzasugiru!…)
=> Paroles: Numakura Manami (Imouto sae Ireba Ii., Mahou Shoujo Ikusei Keikaku, Conception…)
=> Compositeur: WEST GROUND
=> Arrangements: ZAI-ON


Ending 2 :

=> Titre: Negaibana
=> Interprète: Konishi Katsuyuki (Sengoku Night Blood, Hataage! Kemono Michi, Monochrome Factor…)
=> Paroles: Ito Naoki
=> Compositeur: Ito Naoki
=> Arrangements: Iga Takuro (Fuuka, Tsuki ga Kirei, Watashi ni Tenshi ga Maiorita!…)

Ending 3:

=> Titre: Toki no Suna 
=> Interprète: Uchida Maaya (Seiyu de : Suzuran), Uchida Yuma (Seiyu de : Akatsuki)
=> Paroles: Iga Takuro
=> Compositeur: Iga Takuro
=> Arrangements: Iga Takuro


Ending 4:

=> Titre: My sweet sweet love
=> Interprète: Tamaru Atsushi (Seiyuu de : Byakuya)
=> Paroles: Ooshima Haruna (Akkun to Kanojo)
=> Compositeur: Saito Yuya (Kirarin Revolution, Kotoura-san, Kantai Collection, Absolute Duo…)
=> Arrangements:  Iga Takuro


Ending 5:

=> Titre: Kaze
=> Interprète: Toki Shunichi (Seiyu de : Ginji)
=> Paroles: Ito Naoki
=> Compositeur: Kondo Atsunori
=> Arrangements: Kondo Atsunori


Ending 6:

=> Titre: Shiranai Kimochi 
=> Interprète: Nakajima Megumi ( Fuuka, Kotoura-san, Kobato, Kampher, Macross Frontier…)
=> Paroles: Shin Rizumu
=> Compositeur: Shin Rizumu
=> Arrangements: Takano Isao, Shin Rizumu


Ending 7: 

=> Titre: Yashiho no Hana
=> Interprète: Terashima Takuma (Seiyuu : Hatori)
=> Paroles: Sakisaka Mio
=> Compositeur: Sakisaka Mio
=> Arrangements: Yokota Koki


Ending 8:

=> Titre: Koi Mamori Uta
=> Interprète: Kakihara Tetsuya (Seiyuu : Hideyoshi)
=> Paroles: Ito Naoki
=> Compositeur: Kondo Atsunori
=> Arrangements: Kondo Atsunori


Ending 9: 

=> Titre: Setsuna no Kirameki
=> Interprète: Hino Satoshi (Seiyuu de: Raijuu)
=> Paroles: Kazuki Yamamoto
=> Compositeur: Kazuki Yamamoto
=> Arrangements: Kondo Atsunori, Kazuki Yamamoto


 

Kakuriyo no Yadomeshi est un anime très basique sans originalité. Il faut dire qu’il rappelle beaucoup Divine Nanami. L’héroïne a les cheveux bruns, yeux violets. Elle est têtue, possède un lien avec les Yokai, aide et se fait aimer par ses actions et sa générosité… Je vous épargne tous les autres points communs, mais j’y vois une sacrée ressemblance.
Le deuxième problème de cet anime, c’est qu’il n’y a pas de “méchant”. Les Yôkai sont soi-disant “monstrueux” mais finalement ce n’est qu’une passade, ils sont gentils. Ils adorent manger les humains, mais elle rencontre peu de problèmes vis-à-vis de ça.
Certains personnages semblent jouer un rôle important dans l’histoire mais ils sont écartés totalement sans plus d’explications.
Je vais m’arrêter là pour les points négatifs et finir sur du positif. Malgré tout, j’ai suivi l’histoire jusqu’au bout, afin de voir l’évolution des relations et découvrir certaines facettes des personnages. Donc on peut dire que le rythme et l’intérêt est assez bien géré !

10 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité