Kyoukai no Kanata Movie : I’ll Be Here – Mirai-hen

Posté le 19 mars 2020 par Saya
Synopsis

Ne pas lire cette fiche si vous n’avez pas visionné l’anime.

Ce film est la suite directe de l’anime. Mirai n’a plus aucun souvenir sur sa vie et sur ce qu’il s’est passé. Kanbara Akihito y voit l’occasion pour elle de vivre comme un simple humain et d’être heureuse, il essaie donc de ne rien lui dire et rompt tout liens avec elle. Mais Mirai ne lui rend pas la vie facile, souhaitant retrouver ses souvenirs. Pendant ce temps, un puissant ennemi fait son apparition, cause des dégâts et semble très intéressé par notre héroïne.

Nom complet :
劇場版 境界の彼方 I'LL BE HERE / 劇場版 境界の彼方 未来篇
Genres :
Thèmes :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2015
Durée :
1h30
Réalisateur :
Ishidate Taichi
Scénariste :
Hanada Jukki
Compositeur :
Nanase Hikaru
Character Designer :
Kadowaki Miku
Studio :
Kyoto Animation
Classification :
12 ans et +
Seiyuu : Taneda Risa

Mirai Kuriyama est une jeune chasseuse d’esprit novice, âgée d’une quinzaine d’années. Elle est scolarisée dans le même établissement qu’Akihito.

Elle est timide et maladroite. Malgré ses souvenirs perdus, Akihito est resté quelque part au fond d’elle. Elle choisit le restaurant où ils sont déjà allés, et cherche à connaître leur relation passée.

Mais même si elle ne se souvient de rien, son sang maudit et ses capacités extraordinaires sont toujours présentes et referont surface…

Seiyuu : KENN, Tanaka Mei (Enfant)

Akihito Kanbara est un lycéen âgé d’une quinzaine d’années. Il est mi -humain, mi-yomu.
Il est passionné par la littérature et est d’ailleurs membre du club de littérature de son établissement scolaire.

Il est le possesseur du Kyoukai no Kanata. Son métissage lui donne la faculté de régénérer ses cellules automatiquement, ce qui le rend à la limite de l’immortalité. Mais lorsqu’il est proche de la mort, son coté Yomu prend le contrôle et il devient une bête incontrôlable.
Garçon plutôt désinvolte mais sociable, Akihito a pour principe de ne jamais se mêler des affaires d’autrui, mais il rompra cette promesse pour Mirai.

C’est un fanatique des femmes à lunettes.

Seiyuu : Suzuki Tatsuhisa

Hiroomi est le grand frère de Mitsuki. Il a par ailleurs, un certain sister complex. Dans le film il a été diplômé et a repris la direction du clan Nase suite à la disparition mystérieuse de sa sœur.

Il est beaucoup occupé, beaucoup de personnes attendent qu’il redresse la barre face à cet ennemi dangereux.

Seiyuu : Chihara Minori

Mitsuki Nase est une jeune adolescente âgée d’une quinzaine d’années qui est scolarisée dans le même établissement qu’Akihito. Tout comme ce dernier, elle est membre du club littérature.

Elle adore taquiner Akihito. C’est une bonne chasseuse d’esprit, réfléchie et stratégique même si elle se trouve impuissante et faible comparée à son frère et sa sœur.

Seiyuu : Toyota Moe

Sakura Inami est la petite sœur de Yui, l’amie d’enfance de Mirai.

Elle est de nature froide et distante. Elle parle un peu comme un automate. Durant le film elle recommence son amitié avec Mirai, sont dans la même classe. Elle essaie, à la demande d’Akihito de lui faire oublier son passé.

Seiyuu : Konno Hiromi

Yayoi est tombé amoureuse d’un Yomu et a donné naissance à Akihito. Elle est quasiment jamais là, son fils lui en veut et lui reproche de ne pas se comporter comme une mère pour lui.
Elle essaie toujours de mettre de la bonne ambiance en se comportant comme en enfant et enfilant des costumes ridicules.

Mais c’est une très puissante chasseuse d’esprit.

Seiyuu : Kawasumi Ayako

Nase Izumi est la soeur de Hiroomi et Mitsuki. Elle était à la tête du puissant clan Nase mais, a disparu, laissant son jeune frère prendre la suite.

Il existe un autre film : “Kyoukai no Kanata Movie : I’ll Be Here – Kako-hen”

Le film raconte les événements de l’anime mais selon le point de vue de Kuriyama Mirai.

 

Heureuse d’avoir pu avoir une suite après ces petit 13 épisodes. En revanche, si vous vous attendez à de la comédie, rebroussez chemin, car c’est du drame qui vous attend. Mirai ayant perdu ses souvenirs, elle ne se rappelle plus d’Akihito et de la relation qu’ils avaient. Et nous suivons pendant tout le film la douleur qu’il ressent à devoir abandonner son amour pour elle, et même son amitié.
Les émotions et les souvenirs sont les deux principaux axes du film et il fonctionne très bien seulement avec ça. Le scénario n’est pas original, mais l’ennui est totalement absent du visionnage. Toujours un plaisir de revoir les personnages, mais si vous affecter particulièrement Mitsuki ou Ai, vous risquez d’être déçus, car elles sont quasiment absentes.
Nous apprenons de nouveaux éléments, certains utiles et d’autres lancer telle une bombe qui nous laisse avec encore plus de questions !
L’animation toujours au top. Cette fois-ci, cette série est bien finie !

17 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité