Ponyo sur la Falaise / Gake no Ue no Ponyo

Posté le 21 novembre 2019 par Saya
Synopsis

Nous suivons l’histoire de Ponyo, une sorte de petit poisson rouge qui veut devenir à tout prix humaine. Pour cela, elle s’échappera de la surveillance de son père et ira à la surface.

La-bàs, elle fera la rencontre d’un petit garçon, Sosuke, qui va la ramener chez lui, puis l’accueillir.

Mais cette relation va causer de nombreux problèmes et dérégler le monde…

Nom complet :
崖の上のポニョ
Genres :
Thèmes :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2008
Durée :
1h41
Réalisateur :
Hayao Miyazaki
Scénariste :
Hayao Miyazaki
Compositeur :
Hisaishi Joe
Character Designer :
Kondo Katsuya
Studio :
Studio Ghibli
Classification :
10 ans et +
Seiyuu : Nara Yuria

Ponyo est une sorte de petit poisson rouge, en apparence. Mais on apprend qu’elle est en réalité la fille de la déesse des océans et d’un sorcier appelé Fujimoto. Par sa génétique, elle possède plusieurs pouvoirs.
Elle est fascinée par le monde des humains, et fera tout pour devenir elle-même une humaine.
Sosuke l’a sauvera dans la mer, alors qu’elle est emprisonnée dans un pot de confiture. Il l’a ramène avec lui, lui disant qu’il l’a protégera toujours.

Brunehilde est en réalité son vrai nom, mais Sosuke la baptise Ponyo, et elle adoptera ce nom.

Seiyuu : Doi Hiroki

Sôsuke est un petit garçon de 5 ans qui vit sur une falaise. C’est en descendant jouer sur la plage qu’il voit un poisson rouge enfermé dans un pot dans la mer. Il parvient à le sortir et le place dans son seau.

Mais en brisant le verre, il se coupe. Alors le poisson lui lèche le sang et grossit à cette action. Fasciné et intrigué, il l’emmène avec lui à l’école.

Seiyuu : Yamaguchi Tomoko

Risa est la mère de Sôsuke, mais il ne l’appelle jamais “maman”, cela m’a pas mal perturbé mais il semblerait pourtant qu’il soit bien mère et fils.

C’est une femme très courageuse et réactive aux événements.

Seiyuu : Tokoro George

Fujimoto est le père de Ponyo. Il a abandonné sa condition d’être humain pour vivre dans la mer, dans une demeure sous-marine. C’est un vrai papa poule, il ne veut absolument pas que ses enfants quitte la maison et surtout pas pour visiter le monde des humains, qu’il dénigre.

Seiyuu : Amami Yuki

Déesse de la mer et des océans, Guranmanmare est la mère de Ponyo, ainsi que l’épouse du sorcier Fujimoto. À qui elle a surement donnée l’immortalité afin que leur union perdure à jamais.

Elle apparaît surtout à la fin du film. Douce et bienveillante, elle viendra lorsque son mari, n’arrivera plus à gérer la rébellion de sa fille.

Opening :

 

=> Titre: Umi no Okaasan
=> Interprète: Hayashi Masako 
=> Paroles: Miyazaki Hayao, Kaku Wakako (Le voyage de Chihiro)
=> Compositeur: Hisaishi Joe (beaucoup des films de Hayao Miyazaki)
=> Arrangements: Hisaishi Joe


 

Ending:

 

=> Titre: Gake no Ue no Ponyo
=> Interprète: Ohashi Nozomi, Fujioka Fujimaki
=> Paroles: Miyazaki Hayao, Kondo Katsuya
=> Compositeur: Hisaishi Joe
=> Arrangements: Hisaishi Joe

 

 

Ponyo sur la falaise est un monde enchanteur qui va ravir autant les grand que les petits.
Il est moins sombre que Princesse Mononoke ou Nausicäa, le film est montré dans un angle plus bon enfant et joyeux. Pourtant le message sur l’écologie et la dangereuse pollution humaine est toujours présent.

Les personnages sont simples et font preuves de beaucoup d’humanité, notamment Ponyo et Sôsuke qui sont très touchants. Dans ce film il n’y a pas de “méchant” ou figure sombre, le seul qui pourrait nous y faire penser est Fujimoto. Mais il s’agit seulement du père qui veut protéger de façon maladroite sa fille bien aimée, c’est un comportement totalement humain et intéressant à regarder (on a même un peu de peine pour lui, ponceau lui en fait voir de toutes les couleurs! ).
L’animation est évidemment, très belle. Comme toujours venant du studio Ghibli et de Miyazaki !

En conclusion: Je pense que c’est un bon moyen de montrer aux enfants, grâce à la dimension fantastique, les possible dangers de la pollution et des catastrophes naturelles (tsunami par exemple) qui existent dans notre monde. De plus, le film montre une complicité entre un être venu de la mer et un autre né de la Terre, prouvant que les deux mondes sont entièrement compatibles.

15 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité