Puella Magi Madoka Magica

Posté le 14 juillet 2019 par MeruKami
Synopsis

L’histoire nous conte le quotidien de Madoka Kaname qui vit avec ses parents et ses deux meilleurs amies. Un soir, elle fait un rêve étrange ou une fille se fait attaquer. Le lendemain, elle vit cette dernière être transférée dans sa classe. Après les cours, alors qu’elle se trouve dans un magasin de disques avec son amie Sayaka, elle voit la nouvelle élève attaquer un animal étrange gisant au sol. Alors qu’elles se font transporter dans un monde étrange, elles se font aider par une mystérieuse jeune fille s’appelant Mami. Elle les accueille ensuite dans son appartement et ce qu’elle va leur dévoiler va bouleverser la vie de Madoka à jamais…

 

Nom complet :
Mahou Shoujo Madoka Magika - 魔法少女まどか☆マギカ
Genres :
Thèmes :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Année de production :
2011
Épisodes :
12
Durée :
23 minutes
Réalisateur :
Akiyuki Shinbo
Scénariste :
Gen uroboshi
Compositeur :
Yuki Kajiura
Character Designer :
Ume Aoki
Studio :
Shaft et Aniplex
Seiyuu : Aoiki Yuuki

Madoka est une jeune fille de 13 ans dont sa vie est transformée lorsqu’elle rencontre Kyubey. Celui-ci lui propose alors de devenir une Puella Magi, en échange d’un vœu.

Elle se voit comme une personne sans qualités ou talents particuliers. Après avoir vu Mami se battre contre les sorcières et leurs familiers, elle souhaite devenir une fantastique Puella Magi à son image. Kyubey, Mami et Homura ont remarqué chez elle un immense potentiel. Elle reste malgré tout hésitante à passer un contrat qui engagerai sa vie.

Seiyuu : Chiwa Saito

Homura est une Puella Magi, elle apparaît dans le rêve de Madoka, et est par la suite transférée dans son collège. C’est une fille très belle et réservée, qui a d’extraordinaires capacités intellectuelles et physiques, ce qui la rend populaire malgré sa personnalité étrange. Ayant vu beaucoup de Puella Magi mourir au combat, elle essaie de protéger les autres filles de ces contrats, tout particulièrement Madoka. Son pouvoir lui permet de controler l’espace temps et ainsi de figer humain et objet pendant un court instant. Mais en contrepartie, elle vide son mana plus rapidement que ses consœurs.

Seiyuu : Kaori Mizuhashi

Elle est une Puella Magi liée à Kyubey par un contrat. Élève de troisième année dans le collège de Madoka, et donc la plus vieille des personnages principaux. Elle veille ainsi sur Madoka et Sayaka. Elle a la capacité de faire apparaître des mousquets rayés à percussion presque à l’infini, d’utiliser des rubans pour paralyser ses ennemis et également de soigner. À la différence des autres puella magi qui recherchent avant tout à récupérer des Grief Seeds, elle est plus concentrée sur la protection de ceux qui l’entourent. Malgré son apparence de grande sœur rassurante et joyeuse, elle est très solitaire et effrayée par la nature de son travail.

 

Seiyuu : Eri Kitamura

Sayaka est la meilleure amie de Madoka. Après avoir aidée cette dernière à sauver Kyubey, elle se voit également offrir le privilège de devenir une Magical girl. Étant d’une nature altruiste et pleine de compassion, elle voit dans le métier de Puella Magi une opportunité de protéger ceux qu’elle aime, tout comme Mami Tomoe. Elle utilise son vœu pour guérir la main paralysée du garçon qu’elle aime, Kyosuke Kamijo, afin qu’il puisse rejouer du violon. Par le biais de ce souhait, elle bénéficie de capacités de régénérations exceptionnelles et se bat avec des épées.

Seiyuu : Emiri Kato

Il peut exaucer n’importe quel vœu de certaines filles, à la condition qu’elles deviennent par la suite des Puella Magi et combattent les sorcières. En tant qu’Incubateur, il ne peut être vu et entendu que par les Puella Magi et les personnes ayant un potentiel magique. Ses motivations réelles sont inconnues, et il cherche constamment à persuader des filles à passer un contrat avec lui malgré les risques qu’il leur fait ainsi courir.

 

Seiyuu : Ai Nonaka

Il s’agit d’une Puella Magi rivale qui apparaît en ville à la fin du quatrième épisode. Elle a de longs cheveux rouges et une personnalité toute aussi ardente. À la différence de Mami, son seul objectif est de récupérer les Griefs Seeds, au point de laisser les familiers des sorcières commettre des meurtres. Ainsi ils deviennent à leur tour des sorcières et davantage de Griefs Seeds apparaissent, pour le plus grand plaisir de Kyouko.

Elle se bat au moyen d’une lance qui peut s’allonger et se diviser en plusieurs sections. Elle peut immobiliser et frapper les ennemis grâce à la sphère positionnée à l’extrémité de son arme.

Seiyuu : Ryoko Shintani

C’est une amie de Madoka et la meilleure amie de Sayaka, elle est également amoureuse de Kyosuke.

 

Seiyuu : Seiko Yoshida

Kyosuke Kamijo est un garçon handicapé d’une main. Avant son accident, il était un prodigieux violoniste. Sayaka lui rend régulièrement visite et lui ramène des CD’s de musique classique, lui rappelant par moment son ancienne carrière.

 

Elles sont la personnification du désespoir et du décès des humains, elles entraînent d’autres humains dans le désespoir jusqu’en les persuadant de se suicider et créent d’autres sorcières. Elles sont souvent représentées par des personnages iconiques de certaines œuvres d’arts et sont généralement accompagnées de familiers qui sont des sorcières pas encore éveillés et donc très faibles.

Reprentées sous diverses formes, elles sont un réservoir de mana et permettent aux Puella Magi de ne pas sombrer dans la démence, le seul moyen de la garder pure est de tuer des sorcières qui lâchent à leurs tour des Griefs Seeds qui alimentent la pureté des Griefs Seeds des Puella Magi lorsqu’elles les absorbent. Elles cachent en vérité une réalité bien terrible…

Puella magi magica madoka est un animé produit par les très célèbres studios Shaft et Aniplex, Réalisé par Akiyuki Shinbo (Negima!, La série des Monogatari) et écrite par Gen Uroboshi (Aldnoah Zero, Fate/Zero, Gunslinger Stratos), le Chara-design vient de l’artiste Ume Aoki et la bande son produite par Yuki Kajiura. l’Animé est très apprécié à la fois pour son côté mignon et dramatique où la mort peut survenir à tout moment. Brisant tout le cliché de la magical girl, son style atypique et psychédélique ainsi que les OST choisies sont dignes d’une œuvre d’art et rendent cette animé unique. Il a également été un véritable bouleversement pour l’animation notamment l’épisode 3 avec sa scène de combat opposant Mami et Homura; qui est devenue une scène historique que tout bon fan d’animation japonaise se doit de voir au moins une fois!

L’opening “Connect” est chanté par la chanteuse ClariS

Je le considère comme un véritable chef-d’œuvre, que ce soit pour son animation qui aura été une véritable avancée dans le milieu et pour son histoire, de nombreuses thématiques sont abordées et nous font réfléchir sur notre existence et nos actions. Il est à la fois magnifique et cruel et la fin peut être mauvaise ou bonne, tout dépendra de la sensibilité du spectateur. Je me rappelle avoir fait une nuit blanche et j’ai regardé tout les épisodes sans exception, j’étais certe fatigué mais je n’ai jamais regretté de l’avoir regardé, je l’ai même conseillé à des proches avec qui je l’ai regardé à nouveau sans peine une seconde fois. Bref, c’est un classique à ne manquer sous aucun prétexte!

21 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité