:REverSAL

Posté le 31 août 2019 par Saya
Synopsis

Résumé du tome: “Quartier de Gion, Kyoto. Voici le récit d’Ayame, une jeune maiko éprise de justice et folle de super héros. Entraînée par une vieille comptine, Ayame s’égare et se retrouve derrière un miroir, dans un Kyoto totalement inversé. Dans ce monde étrange, il n’y a qu’une seule règle qui prévaut : tuer ou être tué. Ayame parviendra-t-elle à retourner chez elle saine et sauve ?”

Nom complet :
リバーサル
Genres :
Thèmes :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Auteur :
Karakara Kemuri
Année de parution :
2014
Tomes :
2
Classification :
14 ans et +

Concernant les personnages, je ne peux dire que très peu de choses, étant donné qu’il n’y a que 2 tomes. Je préfère vous laisser voir par vous-même !

Ayame est l’héroïne du manga, elle est rêveuse et naïve mais s’adapte rapidement et réfléchi en conséquence.

Un autre personnage du même nom que notre héroïne. Elle se retrouve dans le monde et se rallie à Daichi pour combattre.

Takayuki est un employé de bureau, qui se retrouve à devoir se battre pour survivre.

Daichi doit être un des personnage content de se retrouver dans le monde zombie. Il peut tuer autant qu’il veut. Je pourrai franchement dire que c’est un psychopathe.

J’ai connu ce manga suite à mon visionnage de l’anime “Donten ni Warau” que j’avais beaucoup apprécié. J’ai donc fais des recherches sur la mangaka, qui est Karakara Kemuri, et découvert qu’elle avait également sorti ce manga !

 

=> Éditeur VO : MAG Garden

=> Éditeur VF : Doki-Doki Seinen

=> Pré-publié dans : Beat’s

=> Nb volumes: 2 (Terminé)

 

J’adore le chara-design ! C’est la première idée qui me vient à l’esprit dans cette critique. Alors oui, c’est totalement subjectif, mais je trouve le trait fin et délicat !

Concernant l’histoire, c’est très court, 2 tomes, il n’y pas le temps de rester sur des éléments qui mériterait davantage que deux pages. Mais c’est très sympathique à lire, personnellement j’ai dévoré les manga.
Je ne suis pas fan de l’horreur, mais ici ce n’est pas du sang pour du sang, c’est pour une raison, ça ne me pose donc pas de problème.

Les Zombies ne sont qu’un prétexte pour parler de choses plus importante, dont tout le monde est concernés !
Bonne Lecture 🙂

14 / 20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité