The day I become a God

Posté le 2 février 2021 par Yamiku
Synopsis

L’histoire raconte le quotidien d’un lycéen ordinaire qui croise le chemin d’une étrange fille qui se prend pour la déesse Odin et lui dit que dans 30 jours la fin du monde aura lieu. Ils vont passer alors ces 30 derniers jours à aider des gens et habiter ensemble et ainsi se créer des souvenirs. Mais la vérité sur la jeune Hina va la rattraper petit à petit…

Nom complet :
Kamisama ni Natta Hi 神様になった日
Genres :
Type :
Pays d'origine :
Japon
Auteur :
Jun Maeda
Année de production :
2020
Épisodes :
12
Durée :
24 x 12
Réalisateur :
Yoshiyuki Asai
Scénariste :
Jun Maeda
Compositeur :
Jun Maeda et Manyo
Character Designer :
Nii Manabu
Studio :
PAWorks
Seiyuu : Ayane Sakura

Une fille qui porte un voile et prétend que le monde se terminera dans 30 jours. Elle a un complexe concernant son nom de famille car trop commun pour son profil de ”dieu”, et encore plus quand elle se rend compte que  Yōta, sa famille et ses amis ont des noms liés à des dieux. Elle préfère s’appeler “Odin”. La famille Narukami prétend qu’elle est une parente éloignée et l’accueille malgré les objections de Yōta. Elle aime la nourriture bien qu’elle prétende que les dieux n’ont pas besoin de manger et aime beaucoup les jeux vidéo. Elle assiste Yōta dans ses tentatives de se confesser à Kyōko en utilisant son omniscience .

Seiyuu : Natsuki Hanae

Un lycéen qui rencontre Hina de manière inattendue alors qu’il jouait au basket. Il est sceptique quant à l’affirmation de Hina selon laquelle le monde se termine dans 30 jours, mais continue de prendre soin d’elle malgré tout. Hina lui offre ses pouvoirs pour soutenir son objectif de courtiser son ami d’enfance Kyōko. Son nom de famille signifie «Dieu du soleil».

Seiyuu : Yui Ishikawa

L’ami d’enfance de Yōta. En raison du décès de sa mère alors qu’elle était jeune, elle a une personnalité très calme et passive. Malgré son calme, elle est devenue une personne très intelligente et très belle  , ce qui l’a amenée à devenir extrêmement populaire auprès des autres garçons. En raison de son calme, elle rejette souvent les avances de Yōta avec peu de réflexion. Elle est également très bonne au piano et semble croire que Hina dit la vérité. Elle aime regarder le baseball.

Seiyuu : Ryōhei Kimura

Le meilleur ami de Yôta  et ancien coéquipier du club de basket.

Seiyuu : Yūki Kuwahara

La sœur cadette de Yōta. Elle fait partie du club de cinéma  et admire son senpai Hikari Jingūji. Elle a d’abord du dégoût envers  Hina car elle a l’air  très bizarre. C’est une personne très attentionnée et têtue.

Seiyuu : Chiharu Shigematsu

Un jeune garçon mystérieux aux cheveux argentés. Il est plus jeune que Yōta mais est un prodige du piratage. Il utilise un ensemble spécial de gants et de pinces à cheveux pour se connecter à une interface avec une variété d’appareils et de réseaux. Il assiste actuellement le PDG et son assistante dans ses projets.

Seiyuu : Haruka Terui

Senpai de Sora et ancien élève du club de cinéma de son école. Elle travaille dans le magasin de ramen en difficulté connu sous le nom de Ramen Heavenward afin de rembourser une dette importante.

Seiyuu : Yū Shimamura

Une avocate très célèbre que Yōta admire beaucoup. Elle a une fascination extrême pour le jeu de mahjong et organise des tournois pour en regarder et trouver des prodiges. Elle rencontre Yōta après que Hina l’aide à gagner un tournoi de mahjong.

Seiyuu : Kikuko Inoue

Une mystérieuse femme âgée qui travaille avec Hiroto pour découvrir la vérité derrière les actions d’un scientifique avant sa mort. Malgré son attitude apparemment froide, elle montre une affection maternelle envers Hiroto.

Seiyuu : Kenichirō Matsuda

Il travaille pour la PDG en tant que superviseur d’Hiroto.

Seiyuu : Ryoka Yuzuki

La mère de Yōta et de  Sora. Elle est très attentionnée et accueille ouvertement Hina dans la maison.

Seiyuu : Tarusuke Shingaki

Le père de Yôta et Sora.

Seiyuu : /

0Elle appairait au 10 ème épisodes et aura un rôles important pour Hina

Elle perdu sa fille suite à une maladie rare. Elle reprend goût à sa vie en aidant les enfants handicapés dans les hôpitaux. Elle à un très grand cœur maternelle.

Spoiler

L’animé est diffusé en France sur la plateforme Wakanim d’octobre à décembre en 12 épisodes et sur les chaines télévisées japonaises Tokyo MX , GTV , GYT , BS11 , ABC , Mētele , BBT.

Visuellement l’animé est splendide et les personnages sont attachants. Les musiques sont aussi géniaux  et  sont à la hauteur du travail de Jun Maeda qui  a notamment travaillé sur Angel beat et Charlotte. L’ambiance est mise dès les premières secondes et une fin qui comme on se doute bien nous mets les larmes aux yeux. Un animé à aller voir si vous n’avez pas peur d’une pénurie de mouchoir.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Confidentialité